19e trou

Pour les golfeurs québécois

Banner

Golf et Technologie

Apprenez la technologie des différents types de bâtons de golf

(Dernière mise à jour : 2010-03-28)

Après avoir lu les paragraphes suivants, vous devriez en connaître davantage sur les cocheurs (Wedges). Lorsque le moment sera venu de rencontrer votre professionnel afin de vous faire ajuster des bâtons, vous serez en mesure de bien comprendre ce qu'il vous explique.

Tous les « Wedges » sont caractérisés par des angles élevés (typiquement 45-60 degrés) afin d'accroître la trajectoire. La courbure de la semelle (sole) vous aide à pénétrer dans le sable ou dans l'herbe. La plupart des « Wedges » sont aussi en général plus lourds. Mais c'est là que s'arrêtent les similitudes. Chaque type de « Wedge » possède ses propres caractéristiques, en le faisant est allé à une distance différente ou à un angle différent.

Une caractéristique importante est l'angle de rebond. Comme le nom l'indique, cette caractéristique permet à la tête du bâton de rebondir dans le sable ou sur l’herbe sans se faire enterrer. En général, les joueurs moins expérimentés devraient utiliser un bâton avec plus de rebonds.

Comme pour les putters, plusieurs nouveautés font leurs apparitions dans les « Wedges », ils sont au centre de beaucoup d'expérimentations dans les matériaux. Les têtes des « Wedges » sont souvent faites de matériaux tendres tels que le cuivre ou d'alliage de béryllium, ce qui permet d’augmenter la sensation et le toucher autour des verts. Les fabricants ont aussi conçu des moyens propres à émettre des effets précis sur la balle et aider le contrôle de celle-ci sur les verts. Le traitement le plus fondamental est le marquage ou le sablage de la face du bâton. Les rainures en forme de U, qui sont carrés à la base, sont également utilisées. Une autre méthode consiste à utiliser un matériel tout à fait différent à la face du bâton, tel qu'un composé très dur.

Un développement important a été l'introduction le « Gap Wedge ». Comme les fabricants ont diminué l'angle du cocheur d'allée (Pitching Wedge) pour augmenter sa distance, ils ont créé un écart entre sa distance et le bâton suivant le plus long, soit le cocheur de sable (Sand Wedge). Ainsi, l’ordre de la distance est comme suit : le « Pitching Wedge », le « Gap Wedge », le « Sand Wedge », et le « Lob Wedge ».


Voir les descriptions ci-dessous :

Note : Les distances sont données à titre informatif seulement.


 « Pitching Wedge » ou le cocheur d'allée :

Le bâton a typiquement 45-49 degrés d'angle et est utilisé pour des coups d'approche plus longs, environ 110 verges. Puisqu’il est le plus souvent frappé sur l'herbe, il a un angle de rebond minimal (2-5 degrés). Dans les faits, trop de rebonds seraient indésirables pour ce bâton, puisqu'il serait plus difficile de frapper sous la balle.


 Le « Gap Wedge » :

Ce bâton a typiquement 49-54 degrés d'angle et il est utilisé pour les coups d'environ 100 verges. Le rebond est typiquement 5-12 degrés. Ne choisissez pas un « Gap wedge » au hasard. Choisissez-en un qui se divise la distance uniformément entre votre « Pitching Wedge » et votre « Sand Wedge ». Par exemple, si vous avez un « Pitching Wedge » de 48 degrés et un « Sand Wedge » de 56 degrés, achetez un « Gap Wedge » de 52 degrés. Le nom du « Gap » est le mot anglais pour signifier « écart » de la distance laissée entre le cocheur d'allée et le cocheur de sable.


 « Sand Wedge » ou le cocheur de sable :

Ce bâton a normalement 54-57 degrés d'angle et est utilisé pour les coups de maximum d'environ 90 verges. la tête de ce bâton n'est pas comparable aux autres cocheurs, il a beaucoup d'angles de rebond (10-16 degrés) et une autre caractéristique appelée le bombage, c'est la courbure entre le devant et le derrière du bâton. C'est ce qui donne une forme ovale au cocheur de sable au bas de la face de la tête. Finalement, les cocheurs de sable ont plus de semelle (le rayon de courbure entre la face de la tête et le dos de la face). Toutes ces caractéristiques sont conçues pour réduire le risque de trop creuser lors de l'élan.


 « Lob Wedge » :

Ce bâton possède au moins 57 degrés ou plus d'angles d'ouverture et il est utilisé pour les coups d'environ 65 verges maximum. Ces bâtons sont pour les coups avec délicatesse autour du vert qui ont besoin de monter rapidement dans l'air et atterrir en douceur. L’angle de rebond est minime (0-10 degrés), car dans ces situations, il est généralement très peu de place sous la balle, ou une petite erreur peut faire rebondir le bâton sur le sol et provoquer un coup filant. Il a moins de largeurs de semelle et un bord effilé. Une raison pourquoi de nombreux joueurs utilise ce bâton, c'est parce qu'il permet de frapper la balle à plein élan, même pour couvrir une courte distance, plutôt que de compter sur un élan abrégé. La balle monte très haut et ne va pas loin.


** Les informations de cette chronique sont à titre informatif seulement, un professionnel est la personne la mieux placée pour répondre à vos questions et vous conseiller.